L’artiste

Originaire de Thiers, mon premier cheval je l’ai acheté à l’age de 17 ans. Avant j’étais un adepte de l’école buissonnière. Au lieu de rester en classe l’après-midi, je partais en pleine nature pour m’adonner à l’équitation sauvage. Je passais le plus clair de mon temps dans les près, au milieu des chevaux.
Ma passion aurait pu évoluer vers l’élevage, le concours hippique, le dressage, l’attelage ou d’autres disciplines équestres… J’ai choisi la voltige, la cascade, en un mot le spectacle.

Ensuite, j’ai appris la voltige avec une troupe, en Ariège. Le problème c’est que c’est un sport saisonnier. Donc l’hiver, je partais à la montagne pour faire de la conduite de traineaux et du ski trainé par des chevaux. Cela me permettait de continuer à vivre, en restant au contact des animaux.
Petit à petit, l’idée de créer mes propres spectacles a vu le jour, j’ai commencé par faire des acrobaties sur le cheval, en cercle comme en ligne droite, puis des cascades.

Mes représentations s’adressent à tous. Maintenant que les gens connaissent mon travail et l’apprécient, je suis souvent en déplacement durant la période estivale. Je sillonne l’héxagonne avec mes differents spectacles.
En véritable amoureux des chevaux, je collectionne tous les objets en rapport avec eux, Selles, Eperons, Etriers, Materiel de bourrellerie… constituent une sorte de trésor que le cascadeur, voltigeur souhaite faire découvrir au plus grand nombre.

Chinées au hasard des pérégrinations par moi-même, toutes ces choses racontent mon histoire d’amour avec mes animaux.

André Boudra.